Centre de formation Greta Saint Quentin Chauny
La Validation des Acquis de l’Expérience

La VAE, c’est quoi ? Puis-je en bénéficier ?

La loi de 2002, dans le prolongement de celle de juillet 1992, permettait à toute personne justifiant d’une activité professionnelle salariée, non salariée ou bénévole d’au moins trois ans cumulés à temps plein (ou au moins à mi-temps et même faite à l’étranger) réalisée dans un même champ professionnel, d’obtenir tout ou partie d’un diplôme à finalité professionnelle inscrite au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).

La durée minimale d’activité requise pour que la demande de validation soit recevable, a été revue en 2016 et est passée de trois ans à un an, que l’activité ait été exercée de façon continue ou non.

Article L335-5 du Code de l’éducation modifié

LOI n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels, article 78

 

Quel intérêt présente la VAE pour moi ? Pour mon entreprise ?

Du point de vue d’un candidat individuel :

La VAE peut permettre de sécuriser son parcours professionnel et/ou de le faire évoluer tout au long de la vie, en obtenant un diplôme (de l’Éducation Nationale ou d’un autre ministère), reconnu sur tout le territoire français, véritable « passeport » dans le monde du travail.

Pour ce candidat, il s’agit de:

  • faire reconnaître son professionnalisme
  • évoluer dans son poste de travail
  • s’adapter à un changement
  • se maintenir dans l’emploi
  • cibler une formation
  • se préparer à une mobilité interne ou externe
  • reprendre confiance, être valorisé
  • retrouver un emploi plus facilement
  • changer de métier

Du point de vue d’un chef d’entreprise ou d’un responsable d’organisation :

La VAE peut permettre de :

  • valoriser l’image de l’entreprise auprès de ses clients (affichage des compétences de son personnel,…)
  • optimiser la politique de gestion du personnel (gestion des compétences, de la formation, de la mobilité interne et externe, …)
  • valoriser les salariés

Comment cela fonctionne t-il ?

Au sein de l’Éducation Nationale, sans avoir à passer d’épreuves à priori, sans diplôme préalable, sans formation préalable, valider ses acquis de l’expérience consiste à compléter un dossier national constitué de deux livrets et à le présenter devant un jury :

 

  • le livret 1 permet de vérifier la recevabilité, c’est-à-dire que l’on a le droit de faire la demande de VAE
  • le livret 2, permet de décrire les activités que l’on veut porter à la connaissance du jury, en correspondance avec les compétences du diplôme visé

 

L’ensemble du dossier VAE est examiné par un jury composé réglementairement de professionnels et d’enseignants. Ce jury, après examen du dossier et entretien avec le candidat, en déduira les compétences et connaissances acquises, pour délivrer tout ou partie du diplôme.

 Quels diplômes sont accessibles ?

Dans l’académie d’Amiens, plusieurs diplômes des Ministères de l’Éducation nationale et des Affaires sociales sont accessibles par la voie de la VAE :

 

Niveau V

  • Certificat d’Aptitude Professionnelle – CAP
  • Brevet d’Etudes Professionnelles – BEP
  • Mention Complémentaire – MC

 

Niveau IV

  • Mention Complémentaire – MC
  • Baccalauréat technologique
  • Baccalauréat professionnel
  • Brevet Professionnel – BP
  • Brevet de Technicien – BT
  • Brevet des Métiers d’Arts – BMA
  • Diplôme d’État de Moniteur Éducateur – DEME

 

Niveau III

  • Diplôme des Métiers Arts – DMA
  • Brevet de Technicien Supérieur – BTS
  • Diplôme D’État d’Éducateur Spécialisé- DEES

 

Le jury, c’est quoi ?

Constitué selon la réglementation du diplôme demandé, de professionnels et d’enseignants pour les diplômes de l’Éducation Nationale, et en plus, de représentants institutionnels pour les diplômes cosignés avec les Affaires sociales, le jury compare les compétences acquises par le candidat et celles décrites dans le référentiel du diplôme.

 

Il attribue tout ou partie du diplôme, ou ne délivre rien, au regard du dossier de VAE, qu’il analyse, et des échanges qu’il a eus lors de l’entretien avec le candidat.

 

Que dois-je faire si je n’obtiens qu’une partie du diplôme?

En cas de non validation partielle, dans un délai de 5 ans, le candidat peut aller passer des épreuves ponctuelles correspondant aux unités manquantes, ou déposer de nouveau un dossier de VAE (un seul par année civile pour le même diplôme).

 

Les candidats à la VAE peuvent se présenter en candidats libres aux épreuves après ou non formation.

 

Dois-je payer quelque chose ?

Depuis 2002, l’accompagnement fait l’objet d’un marché dont le coût peut être pris en charge dans le cadre de la formation professionnelle continue (décret du 16 décembre 2002), y compris si le candidat ne souhaite pas mettre son employeur au courant de sa démarche de VAE.

 

Exemples :

 

Vous êtes salarié

La prise en charge est possible dans le cadre du plan de formation, du CPF ou du congé VAE.

La demande peut être faite auprès du service des ressources humaines, qui peut se rapprocher de l’OPCA ou de l’OPCACIF (FONGECIF ou autre) dont il dépend.

 

Vous êtes non salarié

La demande est à effectuer auprès de l’OPCA dont dépend la structure où vous exercez votre activité.

 

Vous êtes demandeur d’emploi

Le Conseil régional de Picardie peut prendre en charge cet accompagnement dans certaines conditions.

 

Qu’est ce que le congé VAE ?

Le congé VAE est défini dans le décret n° 2002-795 du 3 mai 2002 et inscrit dans le code du travail (L6422-1), il est limité à 24 heures. Il permet de s’absenter de son travail si besoin, de bénéficier d’un accompagnement et de pouvoir se présenter au jury.

 

Si le congé VAE est utilisé sur le temps de travail, la demande doit être faite à l’employeur qui peut la refuser une fois.

 

Où trouver plus d’informations ?


Découvrez tous nos dispositifs :